";
2017
16
Mars

TRUCS DE CHANTEUSE

42 concerts en trois mois.
C’est fou.
C’est grisant, excitant et fatiguant aussi.
Mardi nous avons fait notre avant-dernière au Ciné 13 théâtre et ma voix me signifie qu’il faut que je me repose, que je prenne soin d’elle.

J’ai appris deux choses importantes :
- quand on tousse, ne jamais utiliser de sirop antitussif. Ça agit sur une zone du cerveau qui commande la toux, j’ai eu un mal de chien à maîtriser mes cordes vocales après les trois prises quotidiennes recommandées.
- petite leçon d’humilité, c’est mon corps qui chante ou c’est moi ? Les deux, bien sûr, mais sans mon corps et des cordes vocales en bonne santé, plus de chant.

Je vous rassure, qui dit bonne santé, dit guérison.
Avec quelques journées de repos, du citron, du gingembre, de la tisane de Thym, des huiles essentielles de cyprès et de lemongrass, des inhalations et des lavages de nez au Rhino Horn, je vais mieux. Et comme je suis raisonnable, j’ai aussi un traitement allopathique.

Aujourd’hui je file à la pharmacie Raspail pour acheter « l’Elixyr du Bolchoï », le remède miracle et légendaire des grandes voix.