";
2011
24
Août

COPIER UN VETEMENT

J'ai toujours eu envie de copier des vêtements qui me vont bien.

Première méthode : quand le vêtement est trop usé pour continuer à le porter, on le lave une dernière fois et on le découd patiemment.
Une fois toutes les pièces séparées, repassées, on peut les amidonner avec une bombe spéciale qu'on trouve en supermarché pour les rigidifier, il ne reste plus qu'à poser les éléments sur du tissu et dessiner le contour.
Mais comment fait-on pour copier un vêtement qu'on aime et qui n'est pas assez usé pour qu'on le détruise ?
Je me suis longtemps poser la question jusqu'à je trouve cette vidéo :
http://www.threadbanger.com/tb-projects/episode/THR_20100312/how-to-make-yoga-pants-threadbanger-projects
À partir de là j'ai élaboré une technique qui marche !

La matériel : du papier quadrillé pour patron, des épingles, un bic, des feutres, une grande règle et des ciseaux.
Le papier pour patron que j'ai utilisé est en fait un "non tissé" qui se rapproche du tissu, il est plus solide que le papier sulfurisé habituel dont les bordes ont tendance à se déchirer quand on l'épingle.

La technique :
1 : comprendre le vêtement et faire la liste des parties à copier.
Pour la chemise de Thierry, il faut copier un devant, une manche, un demi-dos, un demi-col et un demi-empiècement dos/épaule.
Pourquoi copier des demi-pièces ?
Parce qu'on les coupera dans du tissu plié en deux, en positionnant le bord de la pièce sur la pliure. En découpant, on obtiendra une pièce parfaitement symétrique.
2 : trouver le droit fil sur le vêtement.
Pour le devant de ma chemise, c'est la ligne qui longe la broderie et qui va de l'épaule au bas du vêtement.
Tout sur le droit fil et plein d'autres conseils de couture ici :
http://www.coupecouture.fr/2006/09/droitfil_biais_lisiere_1.html
3 : épingler le papier patron.
Après avoir découpé un morceau de papier patron légèrement plus grand que la partie à reproduire, je l'ai posé sur la chemise en plaçant une des lignes du quadrillage du papier sur le droit fil du vêtement (le long de la broderie).
4 : lisser.
A partir du droit fil, j'ai lissé le papier sur la chemiser pour l'épingler le plus régulièrement possible jusqu'aux bords et coutures.
5 : traçage du patron.
Du bout des doigts, j'ai repéré les coutures et tous les détails de la chemise, je les ai tracés au bic.
6 : finition
J'ai enlevé toutes les épingles et repassé tous les détails avec la règle en vérifiant bien les mesures à partir du vêtement existant.
La règle que j'utilise est géniale. Elle mesure 60 cm mais surtout elle est transparente et comporte un quadrillage de nombreuses lignes parallèles à son bord, je ne me serais jamais lancée sans elle.
Un dernier truc : pour conserver les pièces du patron, on peut les amidonner et les mettre dans un carton à dessin ou alors les enrouler autour d'un tube ce qui éviter de les plier.