";
2011
20
Février

CHAUSSURES ET GRAFFITI

Après les collages, beaucoup de chutes de papier dont certaines à conserver et d'autres à jeter. J'ai passé la journée à trier tout ça et à organiser un classement, en récupérant des vieux dossiers vides mais usagés.
J'ai utilisé des marqueurs pour les décorer, après avoir couvert les inscriptions antérieures avec du Gesso.
Et puis comme possédée par la folie du graffiti, je me suis laissée emporter à gribouiller des vieilles chaussures avec un marqueur à peinture.
La Vilaine à 18h.