";
2011
18
Février

COLLAGE LE PETIT ECHO

Voici le collage que j'ai réalisé en partant de la chanson "Le Petit Echo de la Mode".
Il se trouve que j'avais acheté un lot de ce magazine chez Emmaüs il y a plus de 10 ans. Ils datent de l'après-guerre et j'adore les parcourir à l'occasion. On y trouve les préoccupations des femmes de l'époque, comment faire une nouvelle garde-robe aux enfants qui ont grandi à partir de leurs vieux vêtements, comment leur fabriquer des jouets avec trois fois rien, comment être élégante à peu de frais, comment se fabriquer un chapeau pour le soir avec une couverture en laine, des patrons de robes et de sacs, les premières "réclames" avec des slogans plutôt cocasses vus de notre époque... je vous en livre un que j'aime bien qui vante les mérites d'une gaine pour adolescente : "la JUVENIL est à l'adolescente ce que le calice est à la fleur", pas mal non ?
En tout cas, c'est très émouvant de penser à toutes ces femmes qui ont tenu bon pendant la guerre, avec la survie comme préoccupation première bien sûr mais aussi la volonté de garder leur dignité ; coudre des vêtements pour rester élégantes, tricoter des pulls pour garder leurs enfants et leurs hommes au chaud, alors forcément ces femmes me font penser à Charlotte et à Irène, mes deux grands-mères.
Pour mon collage, j'ai photocopié certaines pages de mes "Petit Echo de la Mode" et j'en ai extrait toutes les images qui le composent.
J'ai ensuite utilisé des crayons de couleur aquarellisables, des feutres, des marqueurs, de l'encre de chine et un plumier pour écrire le texte (j'ai pensé que ça ferait plus authentique mais c'est loin d'être facile), des sequins à coudre que j'ai collés, du fil à broder et une aiguille pour quelques points qui donnent du relief.
Et la Vilaine à 17h30.