";
2011
30
Janvier

BONNET

Nous avons été appelés hier après-midi pour jouer une chanson le soir même en lever de rideau d'une pièce de boulevard au Forum de Nivillac.
Malgré son gros rhume Thierry a pu chanter et nous avons interprété "Monsieur Gaston" sans sono, ouille... Heureusement, les 400 personnes présentes dans la salle nous ont fait un très bon accueil.
En ce moment il fait très froid et quand je pars faire ma balade je mets un bonnet péruvien qui garde mes oreilles bien au chaud.
Il est parfait si ce n'est qu'il est assez voyant et que je ne peux pas le porter avec tout alors j'ai décidé de m'inspirer de sa forme pour transformer un vieux bonnet de ski à revers en laine polaire en super bonnet sympa et... noir, évidemment.
Voici comment j'ai procédé :
J'ai défait le revers du bonnet de ski, placé le bonnet péruvien dessus pour tracer son contour.
Ensuite j'ai découpé sur la ligne que je venais de tracer et j'ai utilisé les chutes de polaire pour faire une espèce de fleur que j'ai cousue à la main.
J'aurais pu en rester là mais j'ai eu envie de le rendre vraiment confortable alors je l'ai doublé avec le tissu d'un vieux T-shirt très doux.
Pour finir de le décorer, j'ai découpé les pétales d'une fleur-broche cassée que j'avais trouvée par terre dans une soirée.
Je les ai cousus sur le bonnet avec une machine à coudre pour créer un effet de matière et de relief, et voilà !




D'autres coques de bateaux, prises lors de ma balade, vers 15h.